Pré- et post-test

Pré- et post-test

30 JUI

Les pré- et post-tests sont des évaluations formatives qui permettent de constater les apprentissages avant et après une activité. À l’aide d’un ENA, ou en format papier, l’enseignant rédige un prétest qui contient les lois, les concepts et les prérequis pour la leçon suivante. Par exemple, pour décomposer un vecteur, il faut se rappeler les lois des cosinus, des sinus et de Pythagore. Sur le prétest, on retrouve des questions directes et indirectes pour vérifier les acquis de l’apprenant. Ensuite, la leçon des vecteurs est effectuée. Une fois la leçon terminée, l’enseignant propose une nouvelle fois un test avec le même contenu, c’est le post-test. L’enseignant compare les deux tests pour constater l’apprentissage des apprenants. On peut aussi varier la formule en proposant un post-test en lien avec la leçon. Vu la lourdeur de correction du processus, il est préférable d’adopter un ENA avec des tests et des jeux-questionnaires en ligne autocorrigés et d’ajouter plusieurs commentaires pour les réponses bonnes et mauvaises ainsi que des pistes de réflexion et des indices pour comprendre les erreurs. 

En mode synchrone, la visioconférence favorise la présentation des leçons. L’enseignant prépare les pré- et post-tests dans un ENA. Les apprenants effectuent les prétests avant la leçon et le post-test, après la leçon. L’enseignant consulte les statistiques des tests pour orienter son enseignement et les encadrements. 

En mode asynchrone, l’enseignant prépare les pré- et post-tests dans un ENA. Les apprenants effectuent les prétests avant la leçon et le post-test, après la leçon. L’enseignant consulte les statistiques des tests pour orienter son enseignement. Un outil de communication sera nécessaire pour entrer en contact avec les apprenants en mode individuel.