Blogue

Perspectives et attentes au uLead 2016 en direct de Banff, AB

25 AVR

ulead logo

Blogue du trio trippatif du leadership québécois en éducation

FullSizeRender2

C’est assis autour de bières locales, cargués dans les vieux fauteuils d’un pub typiquement british de Banff que Marie-Andrée Croteau, Jacques Cool et Marc-André Girard partageront leurs réflexions concernant leur participation au Sommet international du leadership en éducation (uLead 2016) qui se tient du 24 au 27 avril 2016. Des réflexions spontanées, authentiques et décontractées qui, nous le souhaitons, sauront vous faire réfléchir pour que, comme nous, vous cherchiez à devenir de meilleurs leaders en éducation !

Marc-André Girard

On a parlé amplement du virage technologique dans les écoles. On a également parlé de long en large du changement en éducation. À mon avis, on doit travailler sur le chaînon manquant… celui du leadership scolaire. C’est LA raison qui m’amène à Banff. En tant que directeur du secondaire au Collège Beaubois, je cherche à devenir un meilleur leader pour mieux rejoindre nos enseignants, mieux les inspirer, mieux les mobiliser pour leur donner toute la latitude nécessaire afin d’affirmer leur propre leadership. J’estime qu’une école où les leaderships s’entrecroisent et se complètent est une école qui permet, en bout de ligne, de voir ses élèves émerger en tant que leaders à leur tour. C’est également une école qui, en demeurant fidèle à ses valeurs, avance et qui sait se redéfinir puisque le leadership en milieu scolaire implique, pour chacun des leaders :

  • Réseautage;
  • Formation continue;
  • Exploration;
  • Créativité;
  • Ouverture;
  • Saine remise en question de ses pratiques professionnelles.

Je suis ici, à uLead16 et je compte rapporter plein d’idées et d’expériences qui seront réinvesties immédiatement dans les activités quotidiennes au Collège Beaubois. Je souhaite partager cette expérience également avec mes collègues de la FÉEP et ceux qui se posent les mêmes questions que moi à propos de leur propre leadership exercé dans leur école.

Marie-Andrée Croteau

C’est en tant que nouvelle gestionnaire au Collège de Montréal que je profiterai des conférences et ateliers auxquels je participerai. Une quête de nouveaux horizons, de liens, d’inspirations pour équilibrer et élargir mon action en tant que leader dans un milieu innovant. Dans un contexte de stabilisation du virage technologique amorcé, je conjugue quotidiennement les réponses aux demandes et besoins des parents, la mise en place de canaux de concertation des actions des enseignants et des professionnels pour amener les élèves à développer les compétences de demain… que dis-je, d’aujourd’hui! Mais que devons-nous déployer comme stratégies pour maximiser l’assise des choix qui ont été faits et pour lesquels nous souhaitons une adhésion et surtout une oreille attentive aux développement possible? À mon avis, tout ceci passe par un leadership meut par une vision forte, convaincue et convaincante. Puisque qu’une vision sans action est une hallucination (Manfred Keits de Vries), je suis prête à passer à l’action! Je suis ici pour échanger sur les moyens à déployer pour que tous les gens qui gravitent autour des élèves, lesquels sont au centre de mes préoccupations passent également à l’action, et ce, en vibrant au même diapason.

Jacques Cool

Il est bon de se retrouver dans un milieu plein de gens qui sont des innovateurs dans leur milieu éducatif respectif. On se sent énergisé afin de poursuivre son engagement pour faire l’école autrement. Ce qui m’attire à #uLead16, ce sont les exemples d’initiatives en marche qui sont gages d’audace, de rigueur et d’innovation : en quoi le « succès » d’une initiative est-elle exprimée ? Le succès de ses élèves ? Et celui-ci, comment se définit-il ? A-t-on innové (et comment) dans l’actualisation des finalités de l’éducation dans des juridictions du Canada et d’ailleurs ? Par rapport à ces finalités, dénote-t-on des perspectives culturelles variables, selon les cas présentés (des écoles de l’Alberta, ailleurs au Canada, aux États-Unis, de l’Islande, etc.). Et ses acteurs, ceux qui sont au front avec les jeunes, qui « font l’école autrement », comment sont-ils interpellés par un growth mindset; quel est l’apport du développement professionnel dans leur cheminement ? Comment celui-ci est-il reconnu et valorisé ?

Beaucoup de questions et d’anticipation pour 3 journées riches en échanges et découvertes.

trio salle

On se dirige vers la grande salle pour la conférence d’ouverture de William Rankin !

Laisser un commentaire